Nos axes de recherches

Présentation des 5 axes de la chaire Théorie et Méthodes de la conception Innovante (programme 2019-2023

Axe 1 – Théorie de la conception et raisonnement dans l’inconnu

Cet axe explore les fondements formels des raisonnements génératifs.

A partir de la théorie C-K qui modélise le raisonnement dans l’inconnu et la génération d’objets nouveaux, cet axe vise à caractériser des formes de générativité selon les structures de connaissances mobilisées dans divers domaines.

Ces connaissances sont décrites à partir de modèles formels (Topos, Matroïdes etc.) qui garantissent des propriétés de cohérence et de générativité (indépendance et interdépendance, splitting condition etc.).

Ces développements permettent de comprendre et de soutenir les régimes de création contemporains. Ils peuvent aussi indiquer les voies vers une IA générative.

Axe 2 – Pilotage de la conception et gouvernance de l’entreprise innovante innovante

Cet axe explore les nouveaux outils et stratégies pour supporter l’action collective dans l’inconnu.

Depuis sa création, la chaire a développé une gamme d’outils de pilotage des activités de conception et d’innovation (KCP, C-K Invent, etc.).

Cet axe poursuit le dévelop-pement d’une ingénierie de l’innovation qui s’appuie sur de nouveaux paradigmes de décisions et de valuation économique adaptés aux nouveaux enjeux de la gouvernance des entreprises.

Cette ingénierie étend le raisonnement de conception à l’ensemble des métiers de l’entreprise (production, marketing, droit, stratégie, administration, etc.). Elle donne aussi naissance à de nouveaux collectifs destinés à régénérer l’expertise ou à favoriser de nouvelles formes d’entrepreneuriat interne.

Axe 3 –Théorie de la conception et neurocognition de la créativité

innovante

Cet axe explore les fondements d’une psychologie de la créativité à partir de la modélisation des raisonnements cognitifs génératifs.

En partenariat avec le laboratoire LaPsyDE de la Sorbonne, cet axe approfondit les résultats obtenus en psychologie de la créativité à partir de la modélisation avec la théorie C-K du raisonnement créatif.

Cette approche explore de nouvelles bases neurocognitives de la créativité individuelle et collective. Elle vise à renouveler à partir de la théorie de la conception les brain models existants.

Ces travaux conduisent à de nouvelles modalités d’apprentissage du raisonnement créatif chez l’adulte et l’enfant.

Axe 4 – Innovation soutenable, régimes et écosystèmes de conception

Cet axe explore les processus de conception et d’innovation soutenables nécessitant des transformations d’ensemble des écosystèmes.

Les enjeux scientifiques, sociaux et environnementaux contemporains exigent de nouvelles approches de l’action collective et notamment de nouvelles formes d’entreprises et de gouvernance des écosystèmes.

En lien avec la chaire Théorie de l’Entreprise (spin-off de la chaire TMCI), cet axe explore les apports de la théorie de la conception à ces transfor-mations, qu’elles soient paradigmatiques, juridiques ou institutionnelles.

Plus particulièrement, cet axe étudie l’application des outils de la conception à la construction de politiques publiques novatrices.

Axe 5 – Nouveaux régimes de création : enjeux culturels et pédagogiques

Cet axe explore les caractéristiques communes aux régimes de création contemporains (scientifiques, techniques, artistiques, philosophiques).

Dans le cadre du grand programme de PSL, « Création, Cognition et Société », cet axe poursuit une analyse transversale et comparative des régimes de création contemporain. Il mobilise plusieurs ressources théoriques –théorie de la conception,  épistémologie générique, philosophie des techniques, co-design.

Il vise à explorer et proposer de nouvelles pédagogies de la création et de nouveaux dispositifs de la production scientifique.